© anouslanuit 2018 / anouslanuit@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Tumblr Social Icon

RECHERCHER SUR LE SITE

LA VOIX ENVOÛTANTE DE SARAH MAISON

 

 

Voix hypnotisante, musique orientale, Sarah Maison nous envoûte doucement. A mi-chemin entre la chanson française et un son pop enchanteur, ses chansons fascinent. Les paroles étonnent, font sourire, subliment un son parfois electro léché, parfois folklorique. Une artiste à découvrir samedi 21 octobre à La Java pour notre seconde édition !

 

“Entrez en religion Maison et tombez en amour”

 

 

Quand est ce que tu as commencé la musique ?

 

J'ai commencé la musique au collège. J'ai pris des cours de guitare, mais j'ai très vite abandonné parce que je trouvais ça trop dur. J’ai appris des accords de base et j'ai commencé à écrire mes propres chansons, à jouer les musiques de mes artistes préférés de l'époque, notamment Muse et les Red Hot Chilli Peppers (rires) c'est un peu mon plaisir coupable. Petit à petit c’est devenu des chansons guitare/voix et ça continue d’évoluer.

 

 

Tu voulais en faire ton métier ou c’était une passion ?

 

Quand j’ai commencé la musique à 15 ans c'était par nécessité d’expression. Au fil du temps tu ressens plus le déclic, mais au début c’était pas nécessairement ma vision des choses.

 

Le déclencheur quelque part c'était aussi mon arrivée à Paris. J’avais fait les Beaux-Arts à Nice à la Villa Arson, c’est là-bas que j’ai commencé à me produire dans des bars. Quand je suis arrivée à Paris je me suis rendue compte que je voulais juste faire de la musique. A partir du moment où les gens commencent à s'intéresser à toi que tu dis que c'est faisable. Vu que c'est une passion, tu le vis sans trop te poser de questions.

 

 

Comment tu définirais ton style ?

 

C'est de la chanson française pop avec des accents orientaux, ça me ressemble beaucoup en fait, c'est mes origines donc c'est assez évident pour moi.

 

 

Ton rapport à la nuit et à la fête ?

 

J'aime beaucoup la nuit, j'aime dormir la nuit, vivre la nuit, ça dépend des périodes. J'aime aussi beaucoup sortir dans des bars. Je suis un peu dans les extrêmes il y a des périodes où je fais beaucoup la fête et des périodes moins. Et je préfère être en tête à tête avec des gens dans des bars sombres plutôt que dans une grosse fête ou même dans des concerts. J'aime bien le côté où tu bois toute la nuit et tu vas d'endroit en endroit, dans un cadre calme - même si c'est assez rare - et boire des coups avec des gens que t'aime.

 

 

Propos recueillis par Mathilde Armantier et Léa Szeles

Please reload

À l'affiche

KAROLINE ROSE : RASSEMBLER POUR MOINS REGNER

30/07/2016

1/2
Please reload

Posts récents
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Instagram - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now